Alex du blog “Vizeo” : “Démystifier le voyage en sac à dos”

3

Il a remporté le « Golden Blog Award » dans la catégorie voyage il y a 3 ans alors qu’il était en vadrouille au Machu Picchu et l’année dernière, “Hostel World” l’a élu blogueur préféré des français. Mais vous le connaissez surement pour sa vidéo très virale “Mon tour du monde en 5 minutes”. Rencontre avec Alex de l’excellentissime blog de voyage Vizeo !

Peux tu te présenter pour les lecteurs de “Destination Reportage” ? 

Je m’appelle Alexandre, mais je dis souvent Alex en voyage car c’est bien plus simple à dire. Je suis revenue de mon tour du monde il y a 3 ans et après avoir bossé 5/6 ans dans le web, j’ai pris le temps de faire un tour du monde. Je travaillais dans une régie publicitaire en ligne, dans laquelle je vendais des espaces pub. J’ai un petit bac+3, une licence dans le tourisme. Autant dire que j’étais déjà un minimum attiré par le voyage sans être un grand voyageur.

Et puis tu es devenu un blogueur très influent ! Comment a tu monté le blog “Vizeo” ?

J’ai fais la maquette moi même. J’aime savoir tout faire, mais parfois je préfère demander au gens qui savent. Je suis un autodidacte, j’ai appris la vidéo et le montage sur le tard avant de partir. Puis, il y a un an, j’ai refondu mon blog après avoir suivi une formation en ligne.

Est ce que ce blog était alors un moyen de vivre de tes voyages ?

Absolument pas ! Je n’ai rien gagné les deux premières années. D’ailleurs, ce n’était pas du tout un objectif. Il était simplement question de partager ma passion, de donner au gens l’envie de voyager et leur montrer que c’est simple. C’était une façon de dire que le voyage en sac à dos n’est pas réservé aux gens sportifs, aventuriers ou cultivés, mais bien à la portée de tout le monde. Démystifier ce moyen de voyager en quelque sorte.

alex-vizeo-interview-770x472

Avec le recul, comment est ce que tu analyses cette prise de décision ?

Je remarque quelque chose d’assez étrange en France : les gens qui décident de tout plaquer pour partir voyager le font en général après avoir pété un plomb, et ils décident de le faire de façon un peu brutale… Alors que c’est quelque chose de très naturel dans certains pays anglo-saxons. Personnellement, j’aurai pu partir plus tôt, mais je voulais avoir toutes les chances de mon côté au cas où. Finalement je me suis réorienté, je travaille désormais en freelance : je bosse sur des projets web. L’avantage c’est que tu vas bosser dur pendant quelques mois puis profiter. Je suis parti deux fois six mois depuis que je suis rentré !

Quel est ton pays préféré ?

Je préfère la question « qu’est ce que j’ai aimé, pourquoi ? » Je ne suis pas adepte du « ranking », car je ne veux pas être « blasé ». Je n’ai pas de pays préféré et j’essai de ne pas en avoir. Je ne suis pas un collectionneur de pays, pour moi voyager c’est s’ouvrir d’autres portes, spirituelles ou quotidiennes. Je ne suis pas capitaliste dans l’âme et je n’aime pas la vision « consumériste » du voyage. Quand je voyage j’ai besoin d’avoir un objectif, monter tel volcan, faire de l’humanitaire dans tel ou tel pays, etc… Des envies qu’il faut assouvir.

Est ce que tu as des anecdotes de rencontres avec tes internautes ?

Alors que je voyageais aux philippines et que j’étais dans les rizières au nord dans le cadre d’un trek avec mes amis, je croise un groupe de touristes, et là, l’une d’entre elles se retourne et me dit « Eh toi j’te connais ! Tu fais des vidéos sur internet ! ». C’est super impressionnant la viralité d’internet. Une autre fois, toujours aux Philippines, dans un tout petit resto, j’étais avec un ami et une jeune française nous accoste à notre table, et me demande « tu n’aurais pas fait une vidéo best off de tes voyages sur internet ? C’est fou, on était justement en train de regarder la vidéo à l’instant, quand on t’a vu à la table ! »

Cela semble bien marcher pour toi sur le net !

Ce qui marche bien c’est surtout ma vidéo « mon tour du monde en 5 minutes » qui a atteint les 650 000 vues. On est bien loin des vidéos de Norman ou de chats volants à travers une fenêtre, mais dans l’univers du voyage en sac à dos, quasiment tout le monde l’a vu. Sinon, le blog reçoit entre 60 et 80 000 visiteurs par mois et j’ai la chance d’avoir une durée de visite moyenne assez élevée grâce à la vidéo. Par ailleurs, je suis l’un des seuls à narrer ses aventures avec la vidéo. Cela marche bien car il y a un côté affectif, tu vois la personne.

*

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le autour de vous et faites partie de mes contacts personnels pour suivre mes prochaines aventures !

Vous recevrez en cadeau de bienvenue, mon e-book “Réussir ses photos de voyage” !

 

Fred Marie formation photo apprendre la photo

Fred Marie formation photo apprendre la photo de voyage

 

 

Categories: Destination voyage

Tags: ,

Photojournaliste professionnel et passionné, auteur du blog Destination Reportage.

3 commentaires

  1. Pingback: Fabrice (Instinct Voyageur) : "Un touriste n’est pas forcément un voyageur" - Destination Reportage

  2. Pingback: Comment voyager gratuitement pendant plusieurs mois - Destination Reportage

  3. Bonjour Fred Marie,

    La vidéo d’Alex sur le sac à dos est très intéressante. Je n’aurais jamais pensé au câble pour attacher le sac. Comment et où avez-vous rencontré cet personne?

    Johann

    Reply

Leave A Reply