Alex et MJ, les canadiens toujours “on the go”

0

Récemment, j’ai eu le plaisir de jouer le guide touristique pour un chouette couple de voyageurs canadien. En plus de parcourir le monde, Alex et MJ partagent leurs aventures au quotidien sur les réseaux sociaux, et notamment YouTube, où leur chaîne est déjà très suivie dans le milieu francophone.

Rencontre.

Destination Reportage : Pourquoi avez vous choisi de vous appeler “Alex et MJ, on the go” ?

Alex et MJ : A la base on avait choisi “trip à deux”, mais quand on a commencé à voyager en Nouvelle Zélande, des gens nous demandait comment on s’appelait, et ça marchait moins bien.

On a ouvert notre boite qui s’appelait “Productions on the go”, donc on a adapté le nom à notre chaîne YouTube.

Quels pays avez vous visités depuis le début de cette aventure sur YouTube ?

On a commencé par la Nouvelle Zélande pendant 4 mois, puis Fidji, Singapour, la Malaisie, le Sri Lanka, Dubai, la France, et on s’envole désormais pour l’Afrique du Sud afin de découvrir la Tanzanie, le Kenya, le Zimbabwe,  puis on remontera sur la côte ouest. Ensuite, il sera l’heure de rentrer au Canada en décembre…

dubai voyage on the go

Pas trop dur de rentrer ?

Si parce qu’il va faire froid ! C’est agréable de revoir nos amis et nos familles mais ce sera difficile de ne pas perdre nos routines de travail en voyage. Le truc avec YouTube, c’est que tu ne peux pas vraiment prendre des vacances, car les réseaux sociaux sont en constante évolution, il y a toujours de nouvelles choses à gérer et à apprendre.

Quel a été votre meilleur souvenir de voyage ? (A part m’avoir rencontré)

Alex : Nager avec les dauphins en NZ ! Ils t’amènent en plein milieu de l’océan, cherchent des familles de dauphins, et tu te retrouves alors avec 4/5 autour de toi, dans leur habitat naturel.

MJ : C’était au tout début du voyage, lors d’une randonnées en NZ. Il faisait super beau, j’aurais pu être enfermée dans un bureau et je me suis rendue compte de la chance de vivre des moments comme ça.

On rencontre beaucoup de gens, de locaux. On dort dans beaucoup de Airbnb, et on a la chance de rencontrer les gens qui y vivent. C’est fun d’être accueilli comme si c’était des gens de la famille.

Quelle est votre vision du voyage ?

Alex : J’ai toujours aimé cette mentalité de voyageur. Dans la vie j’ai envie de faire un maximum de choses. Faire quelque chose de différent tous les jours, afin que ma vie ne soit pas une routine. A la longue, je préfère être sur la route, découvrir des gens, des endroits, même si cela m’épuise.

Je pense que c’est important de commencer le plus jeune possible à voyager afin de se découvrir en temps que personne. Par exemple, j’ai découvert que j’étais un peu impatient dans la vie.

MJ : J’aime avoir des choses à raconter. Le voyage créé des histoires inattendues, et te met dans des positions que tu n’aurais jamais vécu à la maison. Je veux voir un max de chose pendant que j’ai de l’énergie. Mais la beauté du voyage, c’est que ce n’est pas que positif. On a aussi du faire face à des expériences négatives, mais qui te font apprécier les bonnes.

Pourquoi YouTube ?

MJ : J’ai travaillé dans la TV pendant 8 ans comme assistante à la réalisation, et Alex était animateur à temps plein pendant 3 ans et demi. Dans son émission, il traitait beaucoup de sujets sur les réseaux sociaux. On a vu à quel point YouTube prenait de l’ampleur et au Canada nous sommes un peu en retard sur la France. Donc on a quitté notre boulot et on a fait le choix de surfer sur la vague et de monter un chaîne sur le voyage.

Uniquement sur le voyage ?

Quand on sera de retour à la maison la chaîne parlera peut être d’autres choses mais toujours en lien avec le voyage. On pourra aussi faire découvrir notre région, ce qui intéresse aussi les gens.

Au Québec, YouTube, c’est surtout du divertissement et de la beauté. On veut être connu d’ici 2/3 ans dans la niche du voyage. A terme, on veut être la ressource n°1 en voyage du Canada français.

On essaye de faire des vlogs de qualité, fun à regarder, un peu comme Casey Neistat, afin de se démarquer dans la niche voyage. L’objectif c’est que les gens soient attachés à nos personnalités.

toulouse voyage

Ce n’est pas trop dur de voyager en couple tout le temps ?

MJ : Notre force c’est que l’on se complète. Alex se concentre beaucoup sur le travail, à faire en sorte que les choses avance.

Alex : Et MJ organise les voyages, planifie les parcours, nos forces sont complémentaires ! Et puis, on a déjà voyagé chacun de nos côtés. On a besoin de notre espace perso à la base, mais ça fait 9 mois qu’on est H24 ensemble. Le fait qu’on travaille ensemble est plus simple. Mais par exemple, quand je fais du montage je suis tout seul.

C’est déjà arrivé que MJ fasse une activité seule. Il y a des côtés positifs et négatifs à voyager en couple, on a des accrochage surtout depuis qu’on a la voiture, et pas de GPS.

Voyager avec son cheum ou sa blonde, n’est pas un problème si c’est la personne avec qui on peut passer le reste de sa vie. Si t’es capable d’accepter ses qualités autant que ses défauts c’est que c’est la bonne.

Vous filmez tous les jours afin de faire vos vidéos, ce n’est pas difficile d’arriver à voyager comme ça ?

C’est un choix qu’on a fait de filmer et présenter. Cela ne nous dérange pas trop parce que dans la vie de tous les jours on filmerait autant. On a une ligne éditoriale et une histoire à raconter.

Si on faisait du “daily vlog” ce serait plus pénible. Nous avons fait le choix de faire 3 jours de tournage, 3 jours de montage par semaine. Quand ça ne me tente pas de filmer, je ne filme pas. Mais d’un autre côté, il faut avoir assez de matière pour le montage.

J’aime le faire pour l’instant. Quand je n’aurai plus de plaisir, je trouverai une autre façon de le faire. Les gens ressentent quand tu n’aimes pas faire les choses.

Categories: Destination voyage

Tags: ,

Photojournaliste professionnel et passionné, auteur du blog Destination Reportage.

Leave A Reply