L’importance de l’éditing en photographie

1

L’éditing, qu’est ce que c’est ?

Si vous vous intéressez à la photographie, vous avez surement déjà entendu parler de ce terme. En fait, c’est tout simplement la phase de sélection, de choix des images.

Aujourd’hui, avec le numérique, il est possible de faire des millions de photos avec son appareil, ou encore avec son smartphone.

Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut tout garder, et surtout, tout montrer !

Donc au lieu d’embêter vos followers ou vos amis avec les milliers de photos de votre dernier voyage, pourquoi ne pas en sélectionner quelques dizaines maximum, les meilleures, et montrer le best-of de vos souvenirs ?

Le meilleur, rien que le meilleur

La base d’un bon éditing, c’est la qualité des images. Il faut que ces dernières soient bien exposées, bien composées, bien cadrées, bref, de bonnes photos techniquement parlant.

Bien entendu, ne jeter pas toutes vos photos penchées ou un peu floues sans réfléchir ! Car il sera toujours possible de “rattraper” quelques petites erreur en post-traitement.

Mais concentrez vous sur les photos les mieux réussies et qui représentent bien ce que vous avez vu au moment de la prise de vue.

Enfin, sauf exception, cela ne sert à rien de garder des images où vos sujets ne sont pas forcément mis en valeur. Par exemple avec les yeux fermés, en train de faire la grimace, etc…

Lightroom, le top du top pour l’éditing

Quand je vous dis et re-dis que Lightroom est le meilleur logiciel de post-traitement en photographie, ce n’est pas pour rien. Car celui-ci ne sert pas uniquement à retoucher ses images ou à développer les fichiers RAW.

Lightroom est un excellent moyen d’importer, classer et surtout EDITER ses photos, très rapidement, très facilement, et sans ce prendre la tête.

Je vous explique comment faire en détail dans mon atelier complet en vidéo.

Une étape incontournable

Et même prioritaire ! Car au même titre que cela ne sert à rien de nettoyer sa vaisselle cassé (ceux qui connaissent les Nuls comprendront la référence), c’est bête de passer du temps avec des photos sans intérêt, que vous ne voudrez pas garder.

Donc avant de passer plus de temps sur vos images, ou avant de remplir des disques durs entiers, investissez votre temps en priorité dans la phase de sélection et d’éditing.

Croyez moi, cela va vous changer la vie !

D’ailleurs, lorsque l’on est professionnel, que ce soit dans la presse ou pour une entreprise, un bon éditing est un énorme gage de qualité. Cela montre que vous êtes capable de montrer le meilleur, mais aussi le plus pertinent à vos interlocuteur.

En fait, c’est simplement une question de pertinence et d’intelligence basique.

“Less is more”

Un photographe pro m’avait donné ce conseil à mes débuts dans le photojournalisme, et je l’ai suivi jusqu’à maintenant. Avec le recul, j’ai même remarqué que c’est le meilleur conseil que l’on m’ait donné.

L’idée est simplement de dire que moins vous en montrez, mieux c’est.

Par exemple, si vous allez voir mon site professionnel, qui me sert juste de portfolio en ligne pour mes clients presse et corporate, vous trouverez moins de 100 photos, en tout et pour tout, pour illustrer toutes les thématiques et les reportages sur lesquels je travaille.

Encore une fois, c’est une question de logique. Votre temps, mais aussi celui de votre audience est précieux. Montrer 450 images de la plage sur laquelle vous avez passé une après-midi lors de vos dernières vacances n’est pas très sympa pour votre interlocuteur…

Raconter une histoire

C’est la raison n°1 de faire un éditing.

Que l’on soit pro ou non, nos photos doivent raconter quelque chose, montrer quelque chose. Mais raconter une histoire, c’est agencer des images et les montrer dans un ordre précis et pertinent.

Prenez l’exemple de la bande dessinée. Imaginez que les cases soient disposées n’importe comment dans la page, sans ordre précis. Cela n’aurait absolument aucun sens.

C’est la même chose en photographie.

Même si c’est pour montrer vos photos de vacances et non pas un reportage à un rédacteur en chef, c’est bien plus sympa de tracer un chemin de fer cohérent qui présente les photos dans un ordre précis. Ainsi vous allez réussir à faire voyager votre spectateur.

Les conseils d’un autre professionnel

L’éditing est un véritable art. C’est même un métier à part entière, celui des iconographes.

Dans certains journaux, des photographes de presse les assistent également dans cette fonction afin de sélectionner les meilleures photos et de correctement les agencer afin de les mettre le plus en valeur.

C’était le cas notamment de mon ami Alex, ancien photographe à 20 Minutes Paris et qui maintenant donne des cours de photographie en nature, dans les Alpes.

Je lui ai demandé de partager avec nous ses meilleurs conseils pour éditer correctement ses photos.

*

Si cette thématique vous intéresse et que vous voulez progresser dans ce domaine,

dites moi à quelle adresse mail je peux vous envoyer l’article inédit !

Categories: Destination photo

Photojournaliste professionnel et passionné, auteur du blog Destination Reportage.

Un commentaire

  1. Bon article. Effectivement Lightroom reste la référence pour l’editing (afficher, trier, développer…), Cela-dit je pense qu’un professionnel ne doit pas s’en contenter car, quitte à sélectionner et tirer le meilleur des photos, autant utiliser Photoshop (le classique, l’incontournable) qui permet un niveau de développement bien plus puissant ! A condition de passer un peu plus de temps et de connaitre le logiciel (là où lightroom est plus facile d’accès).

    Reply

Leave A Reply