Photographe Pro : 7 techniques pour accroitre votre chiffre d'affaire - Destination Reportage

Photographe Pro : 7 techniques pour accroitre votre chiffre d’affaire

0

« Je ne sais pas bien me vendre », « je n’y connais rien en marketing, c’est pas fait pour moi », « je n’ai pas le temps », « je ne suis pas assez connu », « je manque de visibilité ».

Si vous êtes photographe professionnel, vous avez peut être au moins une fois fait l’une de ces remarques pour expliquer le fait que votre activité ne décolle pas comme vous l’aimeriez.

Et cela tombe bien, parce que je vais vous aider en vous démontrant que toutes ces excuses ne sont pas valables et que vous avez la possibilité de booster votre activité et accroitre votre chiffre d’affaire, grâce à 7 techniques simples mais redoutables.

productivité

1 – Être vraiment productif

Le principal adversaire quand on est photographe indépendant, ce n’est pas l’autre photographe qui propose ses services dans votre ville, ou celui qui est sur le même créneau.

Non. C’est vous.

Lorsque l’on est indépendant, on a un rythme de vie d’indépendant, jusque là rien de surprenant. Mais le problème, c’est justement que l’on a pas vraiment de structure, d’horaires, et du coup, on n’est pas forcément toujours très productif.

Peut être que cela vous est déjà arrivé de vous mordre les doigts d’avoir passé autant de temps sur Facebook, à ne rien faire sinon regarder des vidéos, ou lu des articles qui n’ont rien à voir avec vos travaux.

Peut être avez vous eu déjà ce sentiment d’avoir été efficace et productif, alors qu’en fait vous étiez simplement « occupé » à faire des tâches qui n’apporte pas une énorme valeur à votre business. Souvenez vous de cette métaphore : on peut passer sa journée entière à essayer de déplacer la Tour Eiffel : on aura été occupé, mais pas productif.

Afin de booster votre productivité, il y a un outil qui va vous changer la vie : c’est l’application mobile et mac « Evernote« . Il s’agit d’un bloc note qui se synchronise avec votre ordinateur, et qui va vous permettre de noter vos idées, vos contacts et tout ce qui vous passe par la tête, afin de ne pas passer à côté d’une idée lumineuse ou de se prendre la tête à essayer de se rappeler de tout.

Petite astuce : utilisez Evernote pour faire des « to do list » ou des protocoles de tâche afin de bien mettre au clair ce que vous avez à faire dans votre journée, semaine ou mois, et de ne pas perdre votre temps à dériver sur d’autres tâches inutiles ou à moindre valeur ajoutée.

2 – Se mettre sérieusement au personal branding

C’est la première chose qu’il faut faire, les fondations de votre activité, et pourtant, presque personne ne le fait correctement…

Qui êtes vous, qui voulez vous être et surtout, comment êtes vous perçu par vos prospects et clients ?

Si vous êtes incapable de répondre précisément à ces trois questions, alors vous allez forcément avoir du mal à percer dans votre activité et trouver de nouveaux clients. En fait, le personal branding consiste à se créer une marque personnelle, qui va vous permettre de vous faire connaître et reconnaitre par le grand public.

Si vous faites ça bien, alors les gens viendront vers vous d’eux-même et vous aller obtenir plus de contrats sans même avoir à prospecter ! Par exemple, je suis régulièrement démarché par des clients qui sont à la recherches de photos de sports extrême ou de voyage, car je suis bien « référencé » dans ces thématiques à travers mon site internet, les réseaux sociaux et surtout mon blog.

blog wordpress

3 – Créer un blog wordpress

La transition est du coup toute trouvée, car on va parler maintenant du blog, et notamment du blog avec WordPress. Beaucoup de photographes montent un site internet pour montrer leurs images, mais ne font pas de blog.

C’est dommage, car cela permet de partager plus de chose avec son audience. Déjà pour vous c’est une bonne chose parce que ça vous évite la frustration de ne pas montrer votre travail car il n’est pas acheté par des clients, mais cela permet également et surtout de créer une connexion avec les internautes qui vous suivent et qui sont susceptibles de vous acheter des images.

Les gens adorent les making-of de reportage (même l’AFP en a fait un site dédié !) et les « behind the seen » qui leur permet de voyager avec vous lors de vos aventures. Par ailleurs, un blog vous permet d’être beaucoup plus visible sur le web et notamment de mieux remonter dans les moteurs de recherche, notamment Google.

Google adore le contenu qui aide les internautes, qui fourni des informations utiles. C’est pourquoi les blogs ont plus la côte qu’un beau site bien corporate et qui pue l’agence de com (attention, je n’ai rien contre les agences de com…).

En plus, créer un blog wordpress va vous prendre, montre en main, quelques dizaines de minutes et c’est presque gratuit !

Les seuls coût vont être l’hébergement (je vous conseille 1&1) et éventuellement quelques dizaines de dollars pour un joli thème wordpress qui fait pro (le meilleur endroit pour en trouver est sur « Theme Forest »)

Le secret pour être bien référencer est simple : publiez régulièrement du contenu et partagez le autour de vous.

Pourquoi WordPress ? Et pas Wix ou je ne sais quel autre service ?

Tout simplement parce que vous serez complètement autonome, pas d’abonnement à payé et la possibilité d’améliorer votre blog grâce à des plugins et autres outils web comme celui dont je vous parle tout de suite !

 

Comment vivre de la photo ?

Si tu es photographe professionnel et que tu veux des conseils pour réussir à vendre tes photos, tu peux t’abonner à ma newsletter « spéciale pro » en cliquant ici !

 

4 – Tout miser sur l’emailing

L’un des meilleurs moyens de partager ce contenu, c’est par email. Pourquoi ? Tout simplement parce que cela vous permet d’avoir un meilleur taux de conversion (ouverture et lecture de vos articles) et cela permet de créer une connexion avec votre audience.

Attention, les réseaux sociaux sont aussi très importants et efficaces, on y reviendra plus loin dans cet article. Quand on s’intéresse au web markéting, et aux techniques qu’utilisent les pros dans ce domaine, on découvre très vite un incroyable et terriblement puissant outil : l’autorépondeur.

Rien à voir avec le répondeur téléphonique hein ! Non, en fait il s’agit d’un outil web qui va vous permettre de capter les adresses mails de vos lecteurs, prospects et clients, afin de pouvoir leur envoyer des mails personnalisés et de façon automatisée.

Donc même quand vous n’êtes pas devant votre ordinateur, quand vous dormez, ou quand vous êtes en reportage. Pratique pour un photographe non ? 🙂

Une fois votre liste mail constituée, vous allez pouvoir faire des offres, fidéliser et développer votre activité, bien plus vite que vos concurrents !

Pour ma part, j’utilise SG Autorépondeur, un excellent service qui me permet de gérer plus de 5000 contacts au quotidien et sans prise de tête.

5 – Stratégie Facebook

On en vient donc aux réseaux sociaux et à Facebook. Il est clair et net que c’est un levier ultra important pour le développement de votre activité. inutile de vous rappeler que des milliards de personnes sont sur ce réseaux social et que vous pouvez toucher énormément de clients potentiels, qui plus est gratuitement.

La première étape, c’est de créer une page, et non pas un profil, même si ce dernier est configuré en « public ».

Pourquoi ?

Tout simplement parce que vous aurez ensuite la possibilité de faire de la publicité payante, mais je vais vous expliquer en quoi cela peut être en fait « gratuit ».

Il faut savoir que beaucoup de gens font une grosse erreur en créant leur page Facebook. Ils créent une page « Machin photographe » et se contente de publier toutes leurs photos préférées, sans liens entre elles, sinon le fait qu’elles sont signées par eux. A part vos proches et votre famille, cela ne va intéresser personne…

Sauf, si vous publiez, encore une fois régulièrement (c’est vraiment la clé du succès), du contenu dans une même thématique, qui va fédérer et plaire à une audience.

L’objectif, c’est de créer une communauté, et non pas se la péter avec des photos signée de son nom. On y reviendra dans le dernier point, mais il faut aussi partager du contenu dont vous n’êtes PAS l’auteur, mais qui va intéresser votre communauté. Même (et surtout) si c’est du contenu publié par d’autres photographes, même concurrents !

Enfin, je vous disais que la pub Facebook peut être gratuite. Non, je ne suis pas fou ! Personnellement, lorsque j’achète une campagne et que je donne de l’argent à Mark Zuckerberg, je récupère systématiquement (et au minimum) cette somme par la suite, car derrière cela me permet de faire des ventes.

La magie de Facebook, c’est que vous avez la possibilité de tout, absolument TOUT mesurer ! Vous ne dépensez plus de l’argent, vous l’investissez !

instagram

6 – Créer un compte Instagram

On parle de communauté, on doit alors forcément parler d’Instagram. C’est LE réseau social numéro 1 pour la photographie, et donc pour les photographes ! Tout d’abord, cela vous permet d’avoir une vitrine supplémentaire pour votre activité.

Les gens sont encore plus susceptible de voir votre travail, et vos clients également.

Mais cela vous permet aussi de progresser en terme de référencement naturel, car Google aime bien Instagram aussi. Et puis vous pouvez également mettre un lien cliquable dans votre description, donc soit votre site, votre blog, ou tout autre page internet qui vous permettra d’augmenter votre trafic, votre visibilité et donc votre chiffre d’affaire.

Un autre intérêt de vous mettre à Instagram, c’est que cet outil appartient désormais à Facebook et qu’il est également possible d’y faire de la publicité payante. En plus, on en est juste au début, du coup, il y a énormément d’opportunités !

selfie requin

7 – Nouer des partenariats

Vous êtes photographe pro, donc je ne vais pas vous apprendre que le réseau, c’est important. Que c’est même d’ailleurs juste incontournable si on veut continuer à faire ce métier (et à en vivre).

Pourtant, le milieu de la photographie est (à juste titre) souvent considéré comme étant un « milieu de requins », plein d’hypocrites et de coups dans le dos…

Malheureusement, c’est une part de la réalité. Mais il faut aussi souligner les nombreux groupements de photographes, les collectifs, les associations, et même les institutions comme l’UPP ou FreeLens qui encouragent à l’entente et l’entraide entre photographes.

C’est aussi ma philosophie en écrivant ce long article, dans lequel je viens de partager avec vous plein d’astuces pour développer votre activité et accroitre votre chiffre d’affaire grâce au web marketing.

 

Comment vivre de la photo ?

Si tu es photographe professionnel et que tu veux des conseils pour réussir à vendre tes photos, tu peux t’abonner à ma newsletter « spéciale pro » en cliquant ici !

 

Categories: Photographe Pro

Je m'appelle Fred et je suis reporter-photographe professionnel. En plus de mon…

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.