De Sarajevo à Dubrovnik, les stigmates de la guerre - Destination Reportage

De Sarajevo à Dubrovnik, les stigmates de la guerre

De Sarajevo à Dubrovnik, les stigmates de la guerre

De Sarajevo à Dubrovnik, les stigmates de la guerre

Nous partons pour Sarajevo, capitale de la Bosnie-Herzégovine. Dans le train, nous faisons la rencontre d’un croate sympathique. A notre question sur l’heure d’arrivée, il nous répond « I don’t speak english, mais je parle un peu français ». S’ensuivent des rires et une très longue conversation qui nous occupera tout au long du trajet pour Sarajevo. Cette ville meurtrie porte encore les stigmates de la guerre contre les Serbes. Entre avril 1992 et février 1996, la ville a connu un terrible siège qui aurait causer la mort d’environ 10 000 personnes. Eric Sandor nous raconte cet épisode de la guerre qu’il a connu étant donné qu’il a toujours vécu à Sarajevo.

De Sarajevo à Dubrovnik, les stigmates de la guerre

Terminus, tout le monde descend. Après avoir laissé nos sacs dans une auberge de jeunesse, nous partons pour la vieille ville. Sur le trajet, nous découvrons les stigmates de la guerre à travers de nombreux impacts de balles sur les bâtiments. Impressionnant. Il est dur à croire qu’il y a moins de 20 ans, des gens vivaient dans la peur de prendre une balle en sortant de chez eux… Quoi qu’il en soit, l’ambiance dans le centre ville est loin de rappeler les heures les plus sombres de la capitale bosniaque. Tandis que la prière du soir remplie les nombreuses mosquées, les terrasses des bars restent animées et nous rejoignons une amie portugaise rencontrée dans le train pour boire un verre.

De Sarajevo à Dubrovnik, les stigmates de la guerre

Le lendemain, nous décidons de nous lever aux aurores afin d’admirer la ville au premières lueurs du jour. Encerclée par les montagnes, Sarajevo s’éveille. Nous quittons la Bosnie pour revenir en Croatie, direction Dubrovnik. Cependant, pas de train direct pour la cité fortifiée la plus connue de Croatie. Après une escale à la gare de Plocé, nous prenons un bus pour longer la côte adriatique. Comme prévu, nous arrivons dans une ville extrêmement touristique. Beaucoup de français, jusqu’à dans notre maison d’hôte au-dessus de la mer… Il nous reste encore quelques heures pour visiter la vieille ville et ses incroyables fortifications dont l’accès est malheureusement payant. Déambulant sur les remparts dominant l’adriatique, nous assistons à un coucher de soleil mémorable. Les rayons de soleil se reflètent sur les toits en tuiles rouges de la ville. L’harmonie des oranges est si belle que le soleil semble ralentir sa course pour faire durer le plaisir. Dire qu’il y a quelques années, la ville était bombardée et plus de la moitié des bâtiments ont été endommagés. Une entreprise toulousaine a d’ailleurs fait don de dizaines de millier de tuiles à la cité, jadis contrôlée par Napoléon, pour sa reconstruction.

De Sarajevo à Dubrovnik, les stigmates de la guerre

Embarquez pour l’aventure en cliquant sur les différentes étapes de mon voyage

—-

Mots clefs : InterRail, Train, Voyage, Europe, Reportage photo

—-

Fred
Je m'appelle Fred et je suis reporter-photographe professionnel. En plus de mon travail pour la presse magazine, j'aide les autres photographes, qu'ils soient amateurs ou professionnels. Mon métier de photographe m'amène à voyager un peu partout à travers le monde. J'en profite donc pour partager ces expériences et ces découvertes à travers des reportages et des carnets de voyage sur cette chaîne YouTube. Si vous êtes photographe amateur et que vous êtes à la recherche de conseils et d'astuces pour progresser en photo, faire de meilleures images et vous faire davantage plaisir en photographie, alors cette chaîne est faite pour vous ! ► Téléchargez gratuitement mon dernier livre « J’apprends la Photographie en mode Reportage" : http://bit.ly/pdfmethodephoto Aujourd'hui, j'arrive à vivre pleinement de ma passion : la photographie et j'aide des milliers de photographes à y parvenir eux aussi. Si vous êtes pro ou que vous souhaitez le devenir, je partage avec vous mes meilleurs conseils marketing et business pour trouver plus de clients, vendre plus de photos et vivre concrètement de ce fabuleux métier. ► Ressources pour photographe professionnel : http://bit.ly/ressourcesphotographepro
Lire aussi
[Reportage Photo] Un dimanche ensoleillé dans un camp de la mort…
Aux frontières de l’Europe (partie 1)
2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire

Votre nom
Votre site internet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.