5 conseils pour réussir vos photos avec un flash (et la photo studio) - Destination Reportage

5 conseils pour réussir vos photos avec un flash (et la photo studio)

Fred Marie formation photo apprendre la photo

Vous êtes de plus en plus nombreux à m’envoyer des mails avec des questions au sujets de la photographie au flash, c’est pourquoi j’ai décidé d’écrire un article dédié à cette thématique, dans le but de vous aider à progresser le plus possible.

Cependant, n’étant pas moi même un grand adepte de la lumière artificielle, ni même un utilisateur assidu de réflecteur, j’ai demandé à un ami photographe de studio, lui aussi journaliste professionnel, de VOUS aider à travers une formation en vidéo.

François, alias « Crock » est spécialiste de photo studio, cela fait 5 ans maintenant qu’il photographie de superbes mannequins et qu’il maîtrise sur le bout des doigts la lumière au sens large.

Le flash cobra et de studio n’ont plus de secrets pour ce Toulousain qui est également très fort en composition de portrait et qui sait bien gérer ses modèles.

Mais avant de vous parler de cette formation, voici en « avant première » 5 top conseils pour réussir des photos de portrait avec flash et/ou réflecteur, et obtenir des rendus de professionnel avec le moins de matériel possible !

Conseil n°1 : ne plus avoir d’idée reçues sur les questions de matériel

« La photo studio, ça coûte cher ! » NON, NON et NON… enfin, pas forcément !

Après avoir discuté longuement avec François sur le sujet, nous sommes d’accord sur le fait que c’est surtout la photographie en elle même qui est une activité très onéreuse. C’est avant tout le boitier et les optiques qui vont couter le plus d’argent. Ah oui, j’ai oublié de vous dire que la photographie de studio, c’est plutôt réservé aux détenteurs de reflex ou au moins d’hybride ou de compact pro. Car il faudra forcément shooter en manuel et pouvoir y fixer un flash.

Le reste, c’est du bonus, et la photo de studio, ça commence à quelques euros, voir quelques dizaines d’euros. En fait, cela coute le prix d’un réflecteur qui vous permettra de gérer la lumière, naturelle ou non. En plus, il est possible de fabriquer son propre réflecteur avec du carton et du papier aluminium, ou encore (top astuce) d’utiliser un pare-soleil de voiture !

Ensuite, de la lumière naturelle (gratuite) et une belle fenêtre propre, le tout pour obtenir ce genre de rendu.

Conseil n°2 : optimiser son espace de travail

Comme vous le verrez dans la vidéo en bas de l’article, Crock ne dispose pas d’un gigantesque studio photo comme on en voit dans les films. Mais cela ne l’empêche pas de s’amuser et produire des clichés de grande qualité.

Son secret ?

Privilégier des cadrages serrés, au 50mm et donc éviter les photos « plein-pied », car il lui faudrait alors utiliser des optiques plus grand angle, et donc déformer ses sujets. Même en vivant dans un 30 mètres carré et avec peu d’espace, vous pouvez vous lancer et faire de belles choses ! Donc testez et spécialisez vous dès que cela convient à votre environnement de travail et surtout, que cela vous plait.

Conseil n°3 : bien communiquer avec son modèle pour avoir de meilleurs résultats

C’est bête comme conseil, mais trop de photographes font l’erreur. Une photo c’est un dialogue, entre le photographe et son sujet.

Au delà du cadrage et de la lumière, en photo de portrait, c’est votre sujet qui va faire que votre image sera réussie ou non. En photo studio, le photographe doit « driver » (comprenez « guider ») son ou sa modèle afin d’avoir les meilleurs rendus possibles.

C’est pourquoi lors du tournage de la formation vidéo, j’ai profité du fait d’avoir « sous la main » une jolie modèle pour l’interviewer et lui demander de partager avec vous des conseils sur la façon dont il faut s’y prendre avec une modèle quand on débute en photo studio et de portrait.

Et croyez moi, même certains « pro » auraient bien besoin d’écouter cette interview !

Conseil n°4 : ne jamais utiliser le flash cobra en « direct » à 45°

Un bon rappel de Crock, le flash ne s’utilise pas comme on voit dans les films, vous savez, quand la star sort de la voiture devant le restaurant et qu’une horde de photographes se jettent dessus, faisant crépiter leur flash à tout va.

En faisant cela, vous allez vraiment « écraser » votre image, le rendu sera très moche et vous allez perdre votre arrière plan. Souvent, c’est après avoir obtenu ce genre de rendu que l’on peste sur son appareil photo et que l’on se dit que c’est pas fait pour nous (true story…)

Lorsque j’étais en école de journalisme et que j’ai effectué mon stage de fin d’étude au journal 20 Minutes, le photographe m’a montré comment utiliser un flash cobra en « déporté ». En gros, vous mettez une petite télécommande sur la griffe du boitier, et une autre sur votre flash, que vous pouvez placer à un endroit différent du votre. Cela permet d’obtenir de superbes et d’étonnants rendus !

Sur cette image, Crock a placé un flash déporté derrière la modèle, ce qui permet de recréer une aberration chromatique que l’on obtient lorsque l’on shoote à contre jour, sauf que là, on est dans un 30 mètres carré à Toulouse !

Conseil n°5 : faire des tests, encore et encore

Le strobisme, c’est à dire l’art d’utiliser le flash en photo, est à la fois très excitant et terriblement frustrant, et si vous voulez vraiment progresser, il vous faudra pratiquer, encore et encore. Faite des test, amusez vous, étonnez vous.

Lors du tournage de la formation en vidéo, Crock m’a montré plein de techniques que je connaissais pas. Notamment des photos avec des néons, qui ressemblent à des sabres laser, et qui coûtent dans les 30 euros (conseil n°1 !).

Et bien d’autres choses encore, que je vous invite à découvrir en regardant cette vidéo de 15 minutes, dans laquelle Crock répond également aux questions que VOUS m’avez posé par mail !

=> Voir la vidéo bonus pour apprendre à utiliser le flash et le réflecteur

photo flash tuto

Fred
Je m'appelle Fred et je suis reporter-photographe professionnel. En plus de mon travail pour la presse magazine, j'aide les autres photographes, qu'ils soient amateurs ou professionnels. Mon métier de photographe m'amène à voyager un peu partout à travers le monde. J'en profite donc pour partager ces expériences et ces découvertes à travers des reportages et des carnets de voyage sur cette chaîne YouTube. Si vous êtes photographe amateur et que vous êtes à la recherche de conseils et d'astuces pour progresser en photo, faire de meilleures images et vous faire davantage plaisir en photographie, alors cette chaîne est faite pour vous ! ► Téléchargez gratuitement mon dernier livre « J’apprends la Photographie en mode Reportage" : http://bit.ly/pdfmethodephoto Aujourd'hui, j'arrive à vivre pleinement de ma passion : la photographie et j'aide des milliers de photographes à y parvenir eux aussi. Si vous êtes pro ou que vous souhaitez le devenir, je partage avec vous mes meilleurs conseils marketing et business pour trouver plus de clients, vendre plus de photos et vivre concrètement de ce fabuleux métier. ► Ressources pour photographe professionnel : http://bit.ly/ressourcesphotographepro
Lire aussi
Le guide du photographe voyageur en version papier !
Pourquoi photographier avec un smartphone ?
1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre commentaire

Votre nom
Votre site internet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.