Accueil - Destination Reportage

Rubrique :Accueil

Comment choisir la bonne carte mémoire

Dans la panoplie du photographe, la carte mémoire est un indispensable mais il en existe tant de modèles que ça peut être un casse-tête de choisir celle qu’il vous faut. Ici, je vais vous donner quelques conseils pour vous guider.

Il y a quatre facteurs principaux qui vont peser dans la balance : le format, la capacité, la rapidité et l’usage que vous souhaitez en faire. Il faudra donc trouver la combinaison parfaite qui conviendra à vos besoins.

Heureusement, il y a vraiment de tout sur le marché donc vous êtes plus ou moins sûr d’y trouver votre bonheur.

Carte SD ou Compact Flash ?

Ce sera souvent votre appareil qui déterminera ça pour vous car le modèle sera compatible avec l’une ou l’autre.

Pour info, la différence importante est principalement la taille car la CF est plus grosse mais aussi plus rapide, ce qui est important dépendant du type de photographie que vous faites et votre équipement.

La carte SD est en général plus petite et compacte, utile par exemple si vous voyagez souvent.

Quelle capacité ?

La capacité est souvent la première chose à laquelle on réfléchit quand on achète une carte mémoire.

Quelle quantité de Giga-octets (Go) est nécessaire ?

La réponse : ça va dépendre de votre usage, mais aussi du nombre de cartes que vous achetez.

En effet, ça vaut parfois la peine d’en prendre plusieurs à une capacité un peu plus basse, si vous êtes du genre à égarer vos affaires par exemple.

Ensuite, la qualité et le format d’image vont avoir un gros impact sur la capacité dont vous allez avoir besoin. Utilisez-vous RAW ou JPEG ?

Le premier étant nettement plus lourd que le deuxième.

Puis, mieux vaut être un peu large niveau espace plutôt que de ne pas pouvoir continuer votre shoot parce que votre carte sature. Du coup entre 32 et 64 Go pour être sûr, voire deux de 32. Si vous débutez, vous pouvez en prendre une plus petite sans problème.

Et la rapidité ?

La vitesse d’écriture, lorsque votre carte enregistre pendant que vous photographiez, est importante pour certains types de photographies.

Par exemple les photos en rafales, donc photo de concert, photo d’animaux, … ça peut faire toute la différence entre un cliché réussi et un raté.

En revanche si vous avez le temps entre deux prises, ce n’est pas un critère particulièrement important pour vous.

Finalement, au niveau des marques, certaines ont faire leurs preuves mais pourquoi pas essayer et tester par vous-même, il n’a pas de marque que je déconseille en particulier.

Renseignez-vous, faites un tour sur Internet pour voir s’il y a des avis et voilà, vous êtes parés pour faire le bon choix !

Lire la suite

RideTrip, mon nouveau documentaire

Cela fait des mois que j’attends avec impatience ce moment : l’heure est arrivée de vous présenter mon dernier documentaire : RideTrip.

Voici la bande annonce du film

L’histoire de ce documentaire va vous plaire si comme moi vous êtes un amoureux d’aventure.

Avec mon camarade Matthias Mauclair, nous sommes parti à la rencontre de quatre personnalités des sports extrêmes plus ou moins connues du grand public.

Nous avons réalisé des interviews de ces athlètes afin d’essayer de comprendre ce qui leur passe par la tête et pourquoi ils prennent des risques en vivant leurs passions.

Je vous laisse découvrir ce film de 26 minutes, plein d’adrénaline et de belles images (signées Julien Blanc, jeune réalisateur de talent) sur ma chaîne YouTube.

david laffargue ridetrip
Lire la suite

Blog Voyage d’un photoreporter

Lorsque j’ai créé ce blog en 2014, l’idée n’était pas de lancer un blog voyage pour gagner de l’argent avec. L’objectif était de partager mes photos et mes aventures avec le reste du monde.

Puis, au fil des reportages et des articles, « Destination Reportage » a trouvé une audience de plus en plus grande.

Des carnets de voyage, on est passé à des making of de reportages, puis des vidéos sur les coulisses du métier de photoreporter.

Le voyage comme mode de vie

Comme beaucoup de photographes, le voyage fait partie de mon ADN. Depuis plusieurs années, j’ai la chance de parcourir le monde pour réaliser des reportages pour la presse magazine.

Même si je suis basé à Toulouse depuis toujours, je me considère un peu comme un « digital nomad ». Ce terme, très à la mode ces temps-ci, désigne une personne qui travaille en voyageant et qui n’a besoin que d’un ordinateur et d’un peu de wifi pour vivre, où qu’elle soit dans le monde.

Si on ajoute l’appareil photo et les cartes mémoires, c’est tout à fait mon cas !

Quand on est photojournaliste comme moi, voyager est même plus qu’un plaisir, c’est un besoin, voire même une drogue…

Car voyager, c’est ouvrir son esprit, c’est chercher le dépaysement, la confrontation de visions du monde, la différence de cultures, c’est rencontrer des gens passionnants, c’est vivre des aventures et des expériences uniques.

Photo Base Jump wingsuit dans le Vercors
Lorsque je me suis lancé dans les reportages sur les sports extrêmes, j’ai rapidement dû m’habituer à être au bord du vide…

Le blog voyage pour partager des expériences

Cela fait depuis 2014 que je partage mon travail photographique et journalistique sur « Destination Reportage » et ce n’est pas pour rien.

Bien que sous-estimé, ce support est encore plus intéressant et puissant que tous les magazines avec qui je travaille. Car à la différence d’un média traditionnel, j’ai une complète autonomie éditoriale sur ce blog. Je peux partager tout ce que je souhaite, comme je le souhaite.

Cela permet également d’avoir des échanges directs avec vous, fidèles lecteurs, ainsi que de créer une vraie proximité. Je partage, sans filtre, mes aventures sur le terrain et les images que j’en ramène.

portrait fred marie hélicoptère Mali Barkhane
Petite photo souvenir avant de monter dans un hélicoptère direction Kidal, le nord du Mali

Profession : blogueur

Avec le temps, ce blog est devenu une véritable activité professionnelle. Publier du contenu de qualité me permet d’être visible sur le marché de la photographie et donc de vendre des reportages à des magazines ou des institutions.

Il m’arrive également de participer à des campagnes publicitaires, comme par exemple de la rédaction d’articles sponsorisés ou de l’affiliation. Cela permet de gagner un peu d’argent que je peux ensuite investir dans du matériel et des voyages.

A l’heure où j’écris ces lignes, en 2019, l’activité de blogueur est définitivement devenu un vrai métier. Ces « influenceurs » digitaux sont de très bons créateurs de contenu pour les entreprises du secteur touristique qui souhaitent mettre en avant des destinations ou des services.

Il existe même un salon professionnel des « blogueurs voyage » itinérant et annuel, c’est dire !

matériel photo pour partir en reportage
Mon matériel pour partir en reportage

Suivez-moi dans mes aventures !

Je répertorie ici les différents reportages publiés sur le blog voyage :

Lire la suite