Everest, le sommet trop accessible ? - Destination Reportage

Everest, le sommet trop accessible ?

Ou quand l’actualité croise le Box Office… Tandis que le Népal envisage de restreindre l’accès au plus haut sommet du monde, le dernier film de Baltasar Kormákur, « Everest » s’est très rapidement hissé en haut du Box Office. J’ai eu l’occasion de voir ce film en avant première et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il jette un froid !

Inspiré d’une histoire vraie

Cela faisait longtemps que je n’avais pas vu un film sans me renseigner en amont à son sujet. Et il faut dire que lorsque l’on est pris dans l’histoire, aussi brutalement qu’une bouteille d’oxygène dans la glace, et que le dénouement apparaît, avec l’hommage aux « vrais » protagonistes du film, on est encore plus assailli par les frissons.

« Everest » est l’adaptation cinématographique du livre « Tragédie à l’Everest » du journaliste et alpiniste Jon Krakauer, publié en 1997. Par ailleurs, ce journaliste du magazine Outside n’en est pas à son premier succès littéraire adapté sur grand écran, puisqu’il est également l’auteur de « Into the wild », que tout bon voyageur à déjà vu.

Krahauer est à la fois l’auteur et l’acteur de ce récit incroyable, raconté 19 ans plus tard sur grand écran et en 3D. Une aventure terrible lors de laquelle une dizaine d’alpinistes, « amateurs » pour une grande partie, ont trouvé la mort sur la route pour le toit du monde, les 10 et 11 mai 1996.

Tourné en partie au Népal et dans les Alpes italiennes, ce film d’aventure à suspens américano-islando-britannique, aux plus de 50 millions de dollars de budget, s’intéresse au destin de quelques-uns de ces alpinistes, des préparatifs et de l’entraînement à l’ascension puis à la tragédie.

De la fiction à l’actualité

Avec 315.000 entrées dès la première semaine, le film affole les journalistes ciné et laisse place à tous les jeux de mots pour annoncer le record de fréquentation pour ce blockbuster. Mais il se trouve que l’actualité plus « terre à terre » fait aussi la part belle aux questions de fréquentation lié à l’Everest. En effet, suite à la mort de 18 personnes dans une avalanche déclenchée par un tremblement de terre, il y a 5 mois, le gouvernement népalais envisage de mettre un coup de frein aux trop nombreuses expéditions sur le sommet de 8 848 mètres.

Chaque année, il sont plus de 600 alpinistes à se lancer dans son ascension et parmi eux on trouve des handicapés et des personnes très âgés, en mal d’adrénaline et de défis. En 2006, Mark Inglis, un Néo-Zélandais, amputé des deux jambes, mais aussi l’américain et aveugle Erik Weihenmayer en 2001 et même un Japonais de 80 ans ont réussi l’exploit d’atteindre le sommet !

Et oui, car comme le rappelle cet incroyable film, l’Everest est devenu un véritable business pour plusieurs agences de voyage occidentales qui se frottent les mains, d’autant plus que la main d’oeuvre sur place est peu onéreuse en comparaison des 50 000 dollars demandés aux « touristes » désireux d’exaucer leur rêve d’Everest. Une problématique qui n’est pas suffisamment traité dans ce film, dommage…

Fred
Je m'appelle Fred et je suis reporter-photographe professionnel. En plus de mon travail pour la presse magazine, j'aide les autres photographes, qu'ils soient amateurs ou professionnels. Mon métier de photographe m'amène à voyager un peu partout à travers le monde. J'en profite donc pour partager ces expériences et ces découvertes à travers des reportages et des carnets de voyage sur cette chaîne YouTube. Si vous êtes photographe amateur et que vous êtes à la recherche de conseils et d'astuces pour progresser en photo, faire de meilleures images et vous faire davantage plaisir en photographie, alors cette chaîne est faite pour vous ! ► Téléchargez gratuitement mon dernier livre « J’apprends la Photographie en mode Reportage" : http://bit.ly/pdfmethodephoto Aujourd'hui, j'arrive à vivre pleinement de ma passion : la photographie et j'aide des milliers de photographes à y parvenir eux aussi. Si vous êtes pro ou que vous souhaitez le devenir, je partage avec vous mes meilleurs conseils marketing et business pour trouver plus de clients, vendre plus de photos et vivre concrètement de ce fabuleux métier. ► Ressources pour photographe professionnel : http://bit.ly/ressourcesphotographepro
You may also like
Istanbul - Destination Reportage
Turquie : Istanbul entre deux émeutes
Alex et MJ, les canadiens toujours « on the go »

Leave Your Comment

Your Comment*

Your Name*
Your Website

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.